BlacksadBlacksad - Tome 5 - Scénario Juan Diaz Canales - Dessin: Juanjo Guarnido - Edition: Dargaud - Dépot légal: Novembre 2013.

John Blacksad en a vraiment assez de côtoyer des bandits, des morts et de ne voir que de la tristesse autour de lui. Il désire faire une pause et trouver un job sympa qui ne lui prenne pas la tête. C’est en Louisiane que son désir va se réaliser, il en est persuadé. Tout prend forme ce jour où il rend à un richissime texan son portefeuille malencontreusement tombé par terre. En échange d’une belle rémunération, le texan lui confie les clés de sa superbe Cadillac Eldorado décapotable jaune afin qu’il la ramène à Tulsa dans l'Oklahoma. Un travail bien peinard à première vue. Mais en chemin, Blacksad va croiser un écrivain en état de mal-être, Chad Lowell accompagné de son ami Abraham "Abe" Greenberg, tous deux tombés dans la délinquance après l’éphémère succès de Chad en littérature. Alors qu’il a pris leur défense suite au vol d’une moto, ceux-ci ne trouvent rien de mieux à faire que de lui dérober la Cadillac Eldorado Jaune. C'est à Amarillo que John retrouve leur traces, ou plutôt celles de Chad qui vient de tirer sur Abe. En réalité, les ennuis ne font que commencer pour Blacksad que tout semble accuser. Ce n’est pas ceux du FBI qui diront le contraire, trop heureux de pouvoir enfin régler ses comptes.

BlacksadMon avis: Amarillo, petite ville des États-Unis, dont le nom signifie jaune en espagnol, est au centre de ce nouvel album de Juan Díaz et Juanjo Guarnido. L'attente a été longue mais la qualité est au rendez-vous. Le scénario s’articule autour d’un écrivain qui a eu son heure de gloire, de son ami, plein d’amertume et broyant constamment du noir, qui va finir par le pousser à bout et commettre l'impensable, quelques nouveaux personnages hauts en couleurs, la troupe du cirque Sunflower ainsi que la soeur de John Blacksad, Donna. Les dessins de Guarnido rehaussent le scénario de ce nouvel opus, servant au mieux le récit par des cases sombres ou pleines de couleurs éclatantes qui nous font vivre cette aventure dans une nature américaine dont on aimerait découvrir la diversité des décors et des couleurs de nos propres yeux. Un cinquième tome qui alterne avec aisance les scènes d’inspiration disneyienne et les scènes dramatiques dans des cases plus belles les unes que les autres. Une série à ne rater sous aucun prétexte !